Archives de Tag: tricot

Holidays #1

Tricoté en double avec de la laine Phildar quiétude coloris sirène, aiguilles 10.

Snood fini !!! Il est chaud, doux, confortable, énorme, je peux cacher la tête dedans, je l’aime je l’aime je l’aime ! J’ai même réussi ma première couture, je suis très fière (je sais il m’en faut peu…) Sur mes aiguilles pour la suite de mes aventures tricotesques, un autre snood en coton gris perle, et au point de blé cette fois (admirez la variété de mon talent – ahem)…

Dans un fol élan d’enthousiasme j’ai lancé à mon amie F. que j’allais tricoter un petit cardigan pour sa bébée jolie (re-ahem, si vous avez un modèle simplissime à me conseiller, je suis preneuse !)…

Je crois que je suis en train de devenir tricot-addicted :)

18 Commentaires

Classé dans I did it myself, Tricotages

Le fil

Appris aujourd’hui, le tricot est facteur de lien social. Dans le train en revenant du travail, assise à côté d’un jeune homme d’une petite vingtaine d’années. Je tricote depuis un moment.

Lui « Madame, je peux vous poser une question ? C’est quoi que vous faites ? »

Moi « Un snood, c’est comme une écharpe fermée » et je lui montre.

Lui « Et c’est fait en quoi en fait ? »

Moi « (…) ben… en laine… »

Lui « Ah ouais »

Silence

Lui  » Je peux toucher Madame ? » Il touche. « Ah c’est moelleux ! C’est bien d’avoir une passion comme ça, il n’y en a plus beaucoup des gens qui savent faire ça ».

Moi « Oh ben quand même, le tricot ça revient à la mode, à Paris je vois plein de filles qui en font dans le métro ! Et puis vous savez c’est seulement mon deuxième tricot, je ne sais faire que des trucs carrés ou rectangulaires, je ne suis pas encore vraiment une passionnée »

Lui  » Ben c’est pas compliqué vous savez une fois j’ai vu ma mère faire un pull je crois, en fait c’est que des carrés qu’on met ensemble après »

Moi « (…) euh, oui, on va dire ça ».

21 Commentaires

Classé dans (Blablabla), I did it myself, Petits plaisirs

Traveling woman shawl

Pour mon anniversaire, il y a quelques mois, ma maman et ma cousine m’ont fait la merveilleuse surprise de me tricoter en cachette et en duo un traveling woman shawl (oeuvre de ma Mother) accompagné de jolies mitaines et de guêtres (natabricolées). Je n’avais pas encore pris le temps de faire de photos du shawl avant ce week-end, mais le voici enfin. Je l’aime, que dis-je je l’adore, je le vénère ! Moune, à quand un blog pour faire partager toutes les belles choses que tu fais ? Comme elle :)

Je vous laisse admirer les mitaines et les guêtres (que j’utilise en manchettes parce que sinon on les voit pas assez, c’est pas drôle :) et ça réchauffe les avant-bras c’est parfait !) chez ma cousinette, les belles photos sont de mon petit frère, bref une histoire de famille tout ça !

Merci encore à toutes les deux ♥♥♥

20 Commentaires

Classé dans Famille, Fées

♥ Week-ending ♥

Grey light, winter light ♥

Des pelotes de coton trouvées pour quelques euros chez Monop’.

Un snood au point de riz sur les aiguilles.

Toujours pas trouvé quoi faire avec le parquet du salon. Le vitrifier, le teinter. Je n’ai plus vraiment envie de le peindre, j’ai peur que cela soit trop d’entretien pour une pièce avec beaucoup de passage. Je voudrais lui donner une couleur assez neutre, cendrée, mate, quelque chose qui aille avec nos meubles en chêne clair. Alors j’hésite, je voudrais ouvrir tous les pots dans les magasins de bricolage et faire de petits tests mais parait-il c’est interdit, pfff. Du coup, je suis circonspecte. Je fais défiler les images de mon Pinterest en faisant mine de réfléchir et en essayant d’expliquer à Mister P. mon idée, mais il ne comprend rien alors il s’énerve et il me dit de faire ce que je veux et que de toute façon je n’en fais toujours qu’à ma tête. C’est un peu vrai.

Je regarde Pan Am, c’est ma nouvelle série fétiche, des intrigues un peu tirées par les cheveux et des raccourcis historiques mais l’ambiance, les tenues, les voyages me font rêver.

J’écoute les histoires de mon beau-père, qui nous raconte le Sénégal de son adolescence, les Peace Corps américains avec qui il faisait les quatre centre coups, Dakar dans les années 70, le cinéma en plein-air de son père, promus notable du village et gardien des médicaments anti-malaria, l’assassinat de Bobby Kennedy, la guerre du Vietnam vue de là-bas, son départ en Angleterre, sa rencontre avec la mère de Mister P.

♥ The Hazelnut meringue cake filled with raspberries and whipped cream ♥ de my mother-in-law. Un délice. Recette secrète pour l’instant, dès que je la récupère, je la partage, obligé !

Ma belle-mère qui m’imite Mister P. petit lui demandant « est-ce-que moi aussi j’étais noir quand je suis né ? » après avoir vu un reportage sur l’Afrique.

Un samedi paisible.

Va-t-il neiger cette nuit en Picardie ?

14 Commentaires

Classé dans Home, I did it myself, Petits plaisirs

Le calme avant la tempête

Recherche frénétique de châtaignes dans les bois / premier tricot terminé (commencé depuis 3 ans au moins, je précise, mais un peu fière quand même !) – c’est une écharpe :) / Daily Journal reçu, une merveille, vivement 2012 !

Les cartons s’accumulent dans l’appartement, les travaux se préparent petit à petit, j’ai très peur, je ne sais pas trop de quoi, que la maison ne me plaise plus, peur que rien ne se passe comme prévu… Et puis j’ai aussi hâte, hâte de revoir la petite maison vide, hâte qu’elle soit à nous, hâte qu’elle soit jolie, hâte d’y inviter des personnes chères, hâte d’y trouver nos marques, de s’y sentir chez nous…

Alors en attendant, je savoure les derniers instants de calme, le calme avant la tempête, la poussière, et les magasins de bricolage…

23 Commentaires

Classé dans (Blablabla), Home, Petits plaisirs

Jeux de mains…

J’ai toujours eu une affection particulière pour les mains. D’abord, je crois que c’est la seule partie de moi que j’aime bien, en vrai. Et j’aime observer les mains des autres, les regarder se mouvoir,  c’est une des premières choses que je regarde, j’aime les mains délicates, les longs doigts déliés, j’aime les mains qui ont travaillé, les mains de mon Papy, qui ont poncé et poli du bois toute leur vie, j’aime les mains de ma mère quand elle étale une pâte à tarte avec une adresse dont je suis incapable, j’aime les mains hésitantes des premiers amours, j’aime les mains qui me serrent ou qui me frôlent, celles qui réconfortent, j’aime les mains qui massent avec adresse et douceur, les mains des musiciens qui virevoltent sur leurs instruments, j’aime les mains de ma tata qui caressent mon dos quand elle me serre dans ses bras, les mains rugueuses, calleuses, habiles, j’aime les mouvements harmonieux des mains des danseuses, des acrobates, je passerais des heures à regarder les mains qui font naître des dessins ou des ouvrages merveilleux. Je me souviens comme les mains peuvent être précieuses, quand j’étais musicienne et que je les emmitouflais dans mes gants et les réchauffais sur le radiateur avant un examen, quand je pansais mes doigts abimés par le frottement des cordes avec de l’acide picrique jaune fluo, ou en lisant les mémoires de ma mamie, du temps où elle était « petite main »…

Il y a des gens, je me souviens mieux de leurs mains et de leur manière de toucher, de saisir que de leur visage :)

Et vous, cela vous évoque-t-il des souvenirs, des émotions particulières ou suis-je définitivement la seule fétichiste des mains ? Allez, racontez-moi, dévoilez-moi vos menottes, vos pognes, vos paluches, vos pinces, vos doigts longs, courts, patauds, lestes, gracieux, maladroits, musclés, aimants, baguouzés, nus, fragiles, abimés, majestueux…

Des mains aimées en images chez la douce Mme Sweet & Bliss… des mains nues chez Mme Urbanbroc… si vous voulez vous lancer dans une chaine de mains tendues, you’re welcome :)

Merci pour vos mots de mains, si évocateurs et si poétiques !

17 Commentaires

Classé dans (Blablabla)