La boîte à petits jésus

Il y a quelques semaines, à la réderie, j’ai trouvé LA boîte, celle que je cherchais depuis longtemps. Cette boîte, c’est la réplique exacte (dans mon souvenir, Nata, tu confirmes ?) de celle dans laquelle notre grand-père, notre Pépère, gardait les petits Jésus, vous savez, ces petits bonbons en sucre colorés (ça se vend encore ces machins ?)… Quand venait le moment de partir de « la Cuve » (la maison était située dans une sorte de cuve, entre deux flancs de colline, d’où son appellation) Pépère nous laissait toujours prendre un petit bonbon. Je crois que le petit Jésus, c’était le bonbon le moins aimé de ses 19 petits-enfants, celui que personne ne choisissait. Il faut dire qu’il y avait de la concurrence, des frites bien acidulées, des Lutti qui collent aux dents, des Carambar, des Régalad, des Malabar, des sucettes dans le panier en forme de canard en haut du secrétaire…

Mais bizarrement, moi c’est de cette boîte dont je me rappelle quand je pense à mon grand-père. Ma maman me l’a offerte un beau dimanche de septembre, ensoleillé et joyeux, et depuis, je la regarde, je l’admire, je la chéris, j’ai l’impression de retenir un petit bout d’enfance en l’ayant dans mon chez-moi.

Et vous, quels sont les petits riens qui ravivent vos souvenirs des dimanches chez vos grands-parents ?

28 Commentaires

Classé dans Famille

28 réponses à “La boîte à petits jésus

  1. Caro

    Ici, moins jolie mais tout autant remplie de souvenir ce fut la boîte de « solutricine » (pastilles double face pour soulager (soi-disant) les maux de gorge) dans laquelle Mémé gardait précieusement les pièces de 2 frs (elles avaient une forme particulière…) et chaque dimanche soir après le repas familiale, je repartais avec « mon sou », précieux sésame pour acheter les bonbons du lundi soir au retour de l’école, chez Mme Danquin l’épicerie du village…une autre madeleine…(celle de mémé étaient délicieuses soi dit en passant avec de vraies bosses dans lesquelles je mordais à pleines dents (en fait j’aimais surtout la bosse…je crois…))….

  2. Elle est bien belle cette boîte, aussi belle dehors que ses souvenirs inside !
    C’est nos grands-parents, c’est une boîte en métal vert de pastilles Valda qui faisait office de « guéri tout » : du p’tit bobo au grand chagrin (un peu comme l’alcool de menthe au collège, tiens !). Ni vriament bonbon, ni vrai médicament, un goût indéfinissable, ni bon ni mauvais … C’est surtout le son des pastilles qui s’entrechoquent dans la boîte, callée dns la poche de mon grand-père qui fait son effet « madeleine » !
    Les Jésus en sucre existent toujours et j’aime toujours autant ça. On les trouve en grandes surfaces au moment de Pâques ou de Noël.

  3. Je ne veux pas faire la rabat-joie mais je n’ai pas de souvenir du dimanche des chez mes grands-parents. Tous habitaient trop loin pour les voir le dimanche et ensuite, je n’ai jamais rien récupéré chez eux.

    Par contre, j’ai cette même boîte en fer que j’ai trouvé chez ma BM. J’y range de vieux boutons.

  4. claire

    c’est exactement la même boîte….
    Moi aussi elle me rappelle des souvenirs ou je disais à Papa « stop!!!… ils en ont eu assez!!… » et chacun des gamins choisissaient sa boîte en fonction de ce qu’ils avaient envie de manger !!!…

    • aurélia

      Ah oui et bien moi je me souviens plus du bol « canard » que j’ai d’ailleurs récupéré! ou mémère me mettait du lit et pour que finisse elle me disait qu’il fallait que je vois les petits canards au fond du bol!!

      • Mino

        Pour votre info… La boîte était celle de Bébelle… Elle l’avait récupérée et me l’a rendu un jour de…je ne sais plus trop pourquoi !!!…. En tous les cas, j’ai l’originale, qui ressemble mais qui n’est pas tout à fait pareil, si vous voulez la voir, elle est dans notre placard du séjour à la Cuve. Elle contient aujourd’hui des anis de Flavigny !!!…

  5. Je me souviens très bien de ces petits jésus aux couleurs pastels, je les trouvais (et les trouve encore) vraiment dégueu avec un goût de mandarine chimique, puark! et oui, on en trouve encore et dans des épiceries très hype!
    en revanche, j’aime bien ces objets-madeleines où on fait un bond en arrière en une fraction de seconde…pour moi, c’était un « Jack in the box » modèle anglais Fischer Price, je crois que si un jour j’en croisais un je ne pourrais pas ne pas l’acheter!

  6. ici en ce moment c’est une nappe et des serviettes que j’ai tj vu pour les repas de fêtes orner la table chez mes grand-parents et qui se trouvent maintenant dans mon placard…toute la famille les trouvent bien laides, mais je ne pouvais pas les laisser filer, ce sont les souvenirs de mon enfance !
    (ps: les petit Jésus existent tj, et je n’aimais pas ça non plus!)

  7. Ici ce sont des tartines! Des tranches fines de baguette tenues bien serrées entre le pouce et l’index, tartinées de beurre puis coupées en 4 ou 5 petits dés!

  8. Cla

    C’est un superbe et précieux souvenir, une madeleine de Proust =)

  9. précieux souvenir et surtout je ressens tout à fait ce que ça fait dans le coeur… pour ma part j’ai une tasse d’une arrière arrière arrière grand mère (enfin très vieille quoi)… je l’ai ramenée aussi dans mon chez moi… un jour ayant cru l’avoir perdue, j’en ai pleuré…c ‘est bête hein… en fait elle était bien rangée… pour ne pas être cassée…

  10. moi c’est un souvenir gustatif…un sucre avec une goutte d’eau de vie à fondre dans un verre d’eau chaude…hum, hum…

  11. L’espace d’un instant j’étais jalouse j’ai cru que c’était toi qui l’avais pour de vrai !!!!! Bon je confirme la ressemblance (mais tata claire est déjà passée pour le faire) et du coup, vous savez tout que le pépère de Chloé est aussi mon pépère, et même le pépère de plein d’autres parce que nous sommes 19 cousins/cousines (tiens yaya est passée avant moi) !

    Mais moi j’adore les petits Jésus (je devais être la seule du coup…….), et je déteste les frites acidulées.

    Alors moi mon souvenir de grand-père, c’est le cendrier mécanique sur pied, même quand pépère a arrêté de fumer le cendrier est resté à côté du fauteuil !

  12. Que d’émotion en lisant ton post!!!! il y avait exactement la même boite chez mes grands-parents!!!!!!! ça me fait un sentiment étrange de la voir!!!!

  13. Ce post me donne des frissons… C’est drôle ces objets que l’on associe à nos grand-parents… Pour mon grand-père, c’est un cendrier en céramique en forme de camion rempli de gitanes sans filtre… Et sa façon qu’il avait de manger ses sandwichs (il ne mordait jamais dedans, il coupait de petits morceaux avec son couteau avant de lesporter à sa bouche)… Je crois que je vais jouer…

  14. C’est touchant cette histoire de vie que tu racontes. cela doit peut-être réveiller en chacun de nous un souvenir d’enfance.

  15. Jolie histoire …
    Jusqu’à l’age de 18 ans, je voyais mes grand-parents maternels tous les jours et déjeunais chez eux tous les midis.
    Je tenais énormément à eux et les perdre a été un déchirement.
    Je n’ai pas gardé « un » objet emblématique mais plusieurs souvenirs : quelques bibelots, tableaux ou meubles sont désormais chez moi; je ne les aurais certainement pas choisis en boutique mais comme ils proviennent de cette maison qui fut ma « deuxième maison », j’aime les avoir avec moi au quotidien.
    Bonne soirée.

  16. quel joli souvenir…
    moi, je crois que ce que je garde en mémoire c’est la bouteille d’Antésite au bord du lavoir…après avoir aidé à ramasser les légumes du jardin, on s’arrêtait toujours en boire un verre…
    mais je ne suis pas sûre d’en aimer encore le goût aujourd’hui !

    • Mino

      Nous aussi, on buvait de l’antésite… Celà existe encore… C’est frabriqué à Voiron à côté de Grenoble… Le dernier parfum sorti c’est pamplemousse… Il y en a aussi à la Cuve… dans l’ancienne maison des grands-parents de Chloé…

  17. claire

    moi je me souviens chez ma grand mère, on buvait de la frénette avec des gâteaux roses (les gâteaux de Reims) que l’on trempaient dedans et qui faisaient pschitt…. et l’hiver on buvait du vin chaud et je n’osais pas dire à ma grand mère que je détestais cela, elle était trop gentille… et elle nous donnait des petits pots de concentré d’oseille qu’elle faisait elle-même pour que maman fasse de la soupe à l’oseille avec de l’œuf dedans et que c’était pas bon mais on était bien obligé de le donner à maman …..;

  18. Quels beaux souvenirs d’enfance ! Et quelle jolie boite… !
    Sans vouloir faire pleurer dans les chaumières, mes quatre grands-parents sont morts alors que j’étais toute puce (8 mois, 6 ans, 6 ans et 8 ans), les souvenirs sont flous. J’ai porté tout mon amour sur une grande-tante, Jany. Un ENORME objet me rappelle les dimanches passés chez elle : un vieux bureau qui était dans un coin du salon, si majestueux que je n’osais pas m’y asseoir. Aujourd’hui je m’y assieds chaque jour… puisqu’il est à moi depuis mes 12 ans, lorsqu’elle est morte à son tour…

  19. De jolis et doux souvenirs … Ton post m’a permis de me rappeler de beaux moments avec mon grand-père.

  20. Elle est mignonne cette boite! J’adore les vieilles boites métalliques…

  21. divahopeful

    Oh j’adorais les petits jésus ! Mais j’avais oublié leur existence ! C’est marrant, j’ai peu de souvenirs de ma grand -mère, mais je me rappelle de la poignée de smarties qu’elle m’emballait dans du papier d’alu « pour la route » avant de partir de chez elle. Comme quoi les souvenis d’enfance ont la mémoire sucrée !

  22. j’ai souri, parce que chez mes grands-parents, il y a toujours de petits jésus sur la table de noël… et personne ne les choisit ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s