Et pendant ce temps, en cuisine (épisode 2)

Je vous avais promis il y a quelques temps (hum hum sens de l’organisation) une petite recette sucrée…

Je me lance enfin, ce soir ça sera rhubarbe pochée à la vanille et The Ultimate Pecan Pie recipe !!!!

Rhubarbe pochée à la vanille :

La recette vient de , elle est excellente, je ne peux que vous la conseiller ! Par contre, moi j’ai laissé pocher la rhubarbe un peu plus longtemps dans l’eau, car elle ne me paraissait pas très cuite au bout d’une minute. Petit aparté, c’est important de couper des morceaux de rhubarbe de taille égale, sinon il y en a des cuits et d’autres non, donc c’est moyen agréable, vous vous en doutez !

Je ne recopie pas la recette, autant aller lire l’original car Clotilde a un sens du récit beaucoup plus développé que moi et ses digressions sur les produits contenus dans ses recettes sont toujours passionnantes.

The Ultimate Pecan Pie :

pour la pâte à tarte sablée :

– 250 gr de farine
– 125 gr de beurre doux
– 70 gr de sucre glace
– 1/4 de cuillère à café de sel
– qques cuillères à soupe d’eau glacée

Moi qui suis une quiche en pâte brisée et sablée d’habitude, là je crois que j’ai trouvé la méthode idéale, celle qui donne une belle pâte comme celle de ma môman (la meilleure du monde) :) : pour tout savoir, c’est ici (et c’est en VO, sorry ladies, Google trad est votre ami)…

Bon, si vous ne voulez pas vous taper tout l’article sur la science de la pâte à tarte, voici la marche à suivre :

– Mettre quelques glaçons dans un verre d’eau, et réservez.
– Mettre dans le robot les 2/3 de la farine, le sucre et le sel (très important, une pâte à tarte non salée, c’est dégueu) et pulsez rapidement pour mélanger le tout.
– Rajoutez le beurre bien froid, sortant du réfrigérateur, coupé en très petits morceaux (ça permet d’éviter de trop mixer la pâte).
– Pulsez environ 25 fois, quelques secondes à chaque fois.
– Ajoutez la farine restante, et pulsez 2 ou 3 fois par à-coups rapides.
– Transvaser le mélange obtenu dans un saladier, et incorporez quelques cuillères d’eau glacée avec une spatule, ce qui permet de créer des strates de pâte (a priori c’est ce qu’on recherche, caractéristique d’une bonne pâte brisée ou sablée).
– La quantité d’eau à rajouter dépend de beaucoup de paramètres, à vous de voir quand la pâte se détache facilement en une boule et n’est pas trop humide !
– Réfrigérer la pâte au moins une heure et étalez.

Voilà vous savez tout, à vous les studios, et fini les pâtes toutes prêtes pleines d’huile de palme :)

pour la garniture :

– 300 gr de sucre muscovado brun (ou mascabado selon les marques) = moi je le trouve à Artisans du monde en label AB, je n’en ai pas dans ma biocoop mais je sais qu’à Naturalia à Paris il y en a.
– 170 gr de beurre doux
– 2 oeufs
– 4 cuillères à soupe de farine
– 2 cuillères à soupe de lait
– 1 sachet de sucre vanillé
– 600 gr de noix de pécan grillées au four

Faire fondre le beurre et mélanger tous les ingrédients.
Garnir les fonds de tarte de ce mélange (attention, il ne doit pas être trop liquide, sinon en cuisant comme il gonfle un peu il va déborder et se glisser sous la pâte qu’il va soulever bref c’est beurk, déjà raté une fournée à cause de ça…)
Si le mélange est trop liquide, rajouter une cuillère de farine et un peu de sucre. Normalement, il doit avoir la consistance d’une pâte à gâteaux un peu épaisse…
Et ne pas remplir les fonds de tarte à ras bord !
Ensuite, ajouter les noix de pécan sur la garniture (dans certaines recettes ils les mixent et les incluent dans la garniture mais moi je préfère le contraste noix croquantes et garniture fondante)
Préchauffer le four à 180°.
Faire cuire jusqu’à ce qu’elles soient bien caramélisées (la garniture doit faire des bulles, gonfler un peu puis se ratatiner, là c’est cuit, je dirais 20 mns pour des tartelettes, plus longtemps pour une grosse tarte)

Plus on fait cuire, plus la garniture prend une consistance caramélisée, chewy. Si on laisse moins longtemps, elle est plus fondante.

Quoiqu’il en soit, c’est terrible ! Succès assuré auprès des garçons, je ne sais pas pourquoi, ils adorent tous cette recette ;)

J’ai testé avec du sirop d’érable car beaucoup de recettes de pecan pie en contiennent, mais on ne retrouve pas le côté moelleux et caramélisé obtenu avec du sucre muscovado, et de plus moi quand j’ai essayé cette version, la préparation était trop liquide, en cuisant elle a débordé, a soulevé la pâte et a cramé en dessous, la lose.

Bref, The Ultimate Pecan Pie mes cocottes, c’est elle, cherchez pas.

Et sinon, UN HAPPY BIRTHDAY A MA CHERE CARO ! UN BLOG CETTE ANNEE, ALLEZ ;p

Crédit photo : We ♥ it

9 Commentaires

Classé dans Recettes

9 réponses à “Et pendant ce temps, en cuisine (épisode 2)

  1. Caro

    Douce attention…merci Chloé…je prends le défi et essaie d’être à la hauteur!!!

    A bientôt, j’ai hâte de ces retrouvailles !

  2. ça c’est de la tuerie !

  3. Cla

    Mmmm voilà qui donne bien faim!

  4. hum je veux une ultimate !!!

  5. Miam la rhubarbe : elle a pour moi un petit gout de madeleine de Proust car je l’ai découverte pendant mes études en Lorraine et elle évoque plein de souvenirs …

  6. si c’est The Ultimate, alors je la note!
    Merci et bises

  7. De la tarte à la rhubarbe et de la Pecan pie, tout ce que j’aime !
    Yummy, tou ça me met l’eau à la bouche !

  8. Aaaah faut que je teste! J’adoooore la rhubarbe!

  9. miam miam! et pour la rhubarbe, je me contente de saliver, introuvable ici…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s