85 printemps ♥

La semaine dernière, ma mamie chérie a fêté ses 85 printemps. Il y a quelques temps, elle m’a donné à lire ses mémoires, écrites au fil du temps ces dernières années. J’ai été terriblement émue de lire ses souvenirs d’enfance, le bonheur et la légèreté qui s’en dégageait tout comme l’âpreté des années de guerre. J’ai envie de vous faire partager un petit bout du récit de l’évacuation de leur ville, le vendredi 10 mai 1940 à 6 heures du matin, écrit de sa main à l’âge de 14 ans, juste après les évènements, conservé et retranscrit ici tel quel. Mamie a fui avec sa mère et ses deux sœurs, pendant que mon arrière-grand-père, en tant que cheminot, était réquisitionné. Leur exode s’est terminé dans l’Indre, où leur père les a rejoint plusieurs mois plus tard après avoir parcouru en vélo la Mayenne et la Bretagne à leur recherche.

« Vers Compiègne nous croisons des trains de soldats et de canons. Le train ralentit de plus en plus, puis s’arrête. Un espion est arrêté, il faisait des signaux aux avions qui nous poursuivaient. Puis nous repartons. Quelle atmosphère fiévreuse ! Nous sommes toujours dans la crainte. Les parents tentent de calmer leurs enfants. Puis le convoi poursuit sa route jusqu’à Jaux. Ah Jaux, que de souvenirs ce coin de France nous rappelle ! Le train s’arrête. Le chauffeur crie « Planquez-vous ! ». Des gens affolés crient, sortent des wagons à contre-voie et s’éparpillent dans la forêt. De gos coups retentissent, la mitraille crépite. Dans les compartiments, avec nos cousins, nous nous cachons sous les banquettes avec, sur la tête, les coussins des wagons.

La DCA résonne, coup sur coup. Nous descendons du train comme des bêtes traquées ne sachant où aller. Tout le monde se précipite le long du talus en se bousculant, en se piétinant. Maman retient Marie-Thé qui allait tomber dans le fossé et les orties. Nous nous sauvons nous abriter sous un marronnier.Mon parrain reste dans le wagon pour les bagages, protégé par des coussins. Madame L. et Madame N. et leurs enfants se sont cachés sous le pont sur lequel est immobilisé notre train. La famille C. est avec nous et beaucoup de gens sont abrités sous ce marronnier dans un pré à Jaux, entre la voie ferrée et le canal. 60 bombes sont lâchées par les avions allemands. Les explosions sont accompagnées par des ripostes de la DCA qui se trouve à 30 mètres de nous. Trois péniches sont coupées en deux. Il y a des morts et des blessés. Puis un avion frôle les arbres. Est-ce fini ? »

20 Commentaires

Classé dans Famille

20 réponses à “85 printemps ♥

  1. Adeline

    c’est effectivement très émouvant à lire… se dire que des personnes de notre entourage ont vécu ces évènements, qui parfois nous paraissent d’une autre époque mais qui sont encore si proches !

  2. tes phots sont très belles,
    des photos de la vie tout simplement
    comme le témoignage de ta mamie…
    une belle preuve d’amour que de te donner à lire ses écrits alors qu’elle est encore la

  3. C’est un beau témoignage, une réalité qui nous semble si loin et pourtant tellement vraie. Joyeux Anniversaire à ta mamie à qui je souhaite encore de belles années !!!

  4. Ori

    Que c’est émouvant à lire!
    Je lirais bien la suite!

  5. Témoignage d’autant plus précieux qu’il fait partie de ta propre histoire…

    Ma grand-mère née en 14 m’a laissé en héritage un tout autre ressenti de cette guerre!

  6. Cla

    Joyeux anniversaire à ta mamie!
    Ce récit est des plus émouvants et donne envie d’en connaître la suite!

  7. Message pour ta mamie : Bravo madame ! J’espère avoir moi aussi un jour votre bel âge ! :)

  8. les as t elle relu ses ecrits ?
    C’est magnifique et precieux d’avoir un tel temoignage dans les mains…
    Joyeux anniversaire a elle… et bel ete a vous plein de douceur comme tes beaux cliches
    Emma from SF

  9. Les photos sont si belles et le texte si terrible…

  10. On ressent en te lisant l’émotion que tu as pu avoir…Bonne journée…

  11. ça donne des frissons,
    profite bien de sa présence, ce sont des moment précieux de partager l’expérience de nos grand parents.
    tu m’a permis d’avoir une belle pensée pour mes grand parents qui nous ont déjà quitté. alors merci
    tes photos sont toujours aussi délicates
    bises

  12. Ses mots sont aussi magnifiques que tragiques. C’est un magnifique témoignage que tu tiens entre les mains ; le témoignage d’une époque à ne jamais oublier.

  13. J’aime beaucoup la photo de ta mamie … elle est belle ^_^

  14. Je suis justement en train de lire « Elle s’appelait Sarah » et le témoignage de ta mamie fait écho. Merci pour ces quelques lignes…

  15. Wooaw cette note est un régal. Les photos sont sublimes, touchantes, pleine de sincérité et de bonheur. On a envie de se retrouver à côté d’eux et d’écouter ses récits. Merci pour cette jolie note

  16. Merci d’avoir partagé ce récit,authentique et touchant, ta mamie est radieuse :)))

  17. Magnifiques photos !
    Quel talent tu as…

  18. ju*

    Magnifique .. et les photos aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s