Work in progress (dans ma tête)

Je vais vous faire une confidence : je suis une fille-à-projets. J’ai besoin d’avoir mille et une bidouilles prévues, ça m’occupe l’esprit, sinon j’ai trop de temps pour me poser moult questions, et à ce stade, je crains pour ma santé mentale. Ma stratégie pour éviter de sombrer dans la questionnite aigüe sur le sens de la vie et tout le tintouin (bah oui tant qu’à faire, autant y aller franco sur les interrogations existentielles sinon c’est pas drôle), c’est donc l’évitement total, et le remplissage de temps de cerveau disponible avec divers occupations, manuelles de préférence.

Seulement ça, c’est avant qu’entre en scène le facteur « grosse flemme » qui m’envahit généralement le soir en rentrant du boulot, voire le week-end alors même que je suis fraîche et reposée.

Résulte donc de ces deux traits de caractère une accumulation démesurée de listes en tout genre, remplies de choses à faire, de projets tous plus intéressants les uns que les autres.

La preuve en images :

Bouton en céramique acheté à Anthropologie Chicago en 2010 dans l’objectif de le monter sur un petit bureau à poncer et peindre (toujours pas fait – ma mère vient de s’attaquer au ponçage, désespérée de voir ce meuble quitter un jour son garage – shame on me).

Dentelles et perles en tout genre achetées à la Droguerie fin 2010 je dirais, dans l’idée de faire quelques colliers couleur moutarde et bleu gris. Aucune évolution constatée de ce côté depuis des mois.

Tissu et galon achetés à la Droguerie au printemps dernier (enfin, le 2010, pas 2011 !) destinés à finir en foulard. Je les ai retrouvés ce soir soigneusement empaquetés sous le canapé du bureau (où ils étaient depuis un an sans doute).

Tas de tissus en attente de transformation en guirlande pour petite Aude née en juillet 2010. Ai appris la semaine dernière que son baptême est en septembre, petite lueur d’espoir vers une sortie de crise ?

Bon, j’exagère un peu, ça m’arrive de commencer (et de finir) quelques petites choses quand même, mais sincèrement, je force à peine le trait. Là par exemple, je suis assise dans mon lit, et si je tourne la tête, que vois-je ? Oh, une pile de 20 DVD de cinéma italien à regarder absolument pour améliorer ma culture cinématographique (mais au lieu de ça je suis en train de me refaire pour la 159ème fois l’intégrale de Friends).

Autant vous dire que je prends toute astuce, conseil ou technique pour surmonter cette légère tendance à la procrastination (ou si des spécimens dans mon genre se promènent par ici, qu’ils se manifestent, ça me réchaufferait le coeur de savoir que je ne suis pas seule avec ma tare incurable mon petit problème).

26 Commentaires

Classé dans (Blablabla), I did it myself, Songs for you & for me

26 réponses à “Work in progress (dans ma tête)

  1. Je en vois qu’une solution valable, tu jettes tout cela dans un sac. Tu ne gardes que le bouton pour le petit bureau et le jour àù tu reviens à la maison familiale pour récupérer le meuble, tu me laisses le sac avec toutes les bidouilles à coudre. Ouarf, ouarf.

  2. Caro

    Premier com’ sur cette jolie fenêtre…
    Un com’ de réconfort (quoique suffit-il de savoir que l’on n’est pas seule pour se rassurer…)
    J’entasse aussi dans des coins qui finissent par devenir « centre »…mais un jour peut être… ou pas …qui sait…
    Moi je sais que çà existe, parfois j’oublie (mais c’est « bon » de retrouver), les projets évoluent, les en-cours se transforment au gré du moment, des envies…peu importe, là n’est pas l’essentiel…
    bye
    see you soon…

  3. Maintenant que tu nous as montré tout cela, il ne nous reste plus qu’à te booster pour que tu t’y remettes.
    Ah et tu n’as pas un stock de laine ? il me semble bien avoir lu que tu savais tricoter ;)

  4. Lo

    aaaaaaaah j’ai bien rigolé (un peu jaune quand même, moi qui reregarde Urgences depuis le début, ouais….je sais « quand même! » hein?…mais j’en suis à la saison 15, faut bien que je finisse ^^) Je suis passée à côté de la droguerie la semaine dernière, j’ai demandé à ce qu’on m’empêche de rentrer !! j’ai des tonnes de tissus en attente, une machine à coudre qui n’est sortie qu’une seule fois de sa planque en 3ans !! ET la maison est en travaux, imagines ce que ça peut donner : des murs pas peints, des escaliers qui attendent d’être vernis depuis 2ans recouverts de cartons, c’est moche, ça prend la poussière, je me prends les pieds dedans en montant l’escalier…tssssssss , j’arrête là hein!!! bon j’ai eu un enfant aussi, la seule chose que tu es obligée de finir !!

  5. Pas de conseil… J’ai moins de scrupules désormais !
    Et si on se disait que le tout , c’est d’avoir envie ? Bises.

  6. il n’y qu’à voir mon stock de laines/ tissus/ accessoires qui-trainent-depuis-deuxans pour faire de jolis colliers / sans compter les tricots commencés jamais finis/ les tissus coupés qui attendent pour comprendre que VRAIMENT, je ne peux rien pour toi :)
    et les films et livres, je n’en parle même pas!

  7. pareille, je suis tout pareil!

  8. cissou

    Oh j’ai l’impression de me lire!!!! Tout pareil! Des tonnes de choses à faire (et j’adooooore ça, avoir tout plein de trucs à faire!)… pleins de tissus, de bricolage, de chaises à retaper, de projets bijoux DIY, et divers objets déco home made à faire… mais je passe un temps incroyable sur le net à regarder mes blogs favoris … tssss allez faut vraiment que je m’y mette! Et comme l’a indiqué un des comm précédent: ça serait l’occasion de te booster pour nous montrer le résultat de tout ça! (surtout le petit meuble avec cette magnifique poignée bleue!)!!!

  9. Des tas de choses à faire… des envies… mais les jours… les semaines… les mois… passent trop vite… et se transforment en des années passées…. carpe diem!!!!!

  10. Pas de conseil à te donner car je suis également en proie à la procrastination tout en pestant devant le manque de temps! Et cette musique , c’est aussi mon coup de coeur .

  11. Et bien je fais exactement pareil ! Pour preuves les 3 couvertures en patchwork en attente : tous les petits bouts de tissus sont découpés (je ne peux donc rien en faire d’autre que ce qui était prévu au départ) mais ils stagnent dans leur boite depuis 3 ans… , des millions de bout de fils, de tissus, de papiers attendent patiemment dans mon atelier, j’ai encore une écharpe en tricot en court, et une fresque sur la mythologie grecque qui ne demande qu’à être terminée… Je croise les doigts pour aller au bout de ma couverture en crochet chérie, mais là, c’est en bonne voie…

    J’ai aussi l’intégrale de Truffaut à regarder, plus quelques autres dvd que je veux voir absolument, mais en attendant, je me re-mate pour la dixième fois… tous les Friends !!!! ;-)
    Bon, ce midi je me suis acheté la saison 1 de Fame… Alors peut-être vais-je faire une entorse pour quelques jours ;-)))))

    A défaut de te donner des solutions, je te dis, comme d’autres avant moi, que tu n’es donc pas toute seule !!!!!

    (et je fais tout pour te renvoyer les dvd demain !!!!!)

  12. oohh la la ! je suis un peu comme toi ! j’ai des milliers de choses en attente et au fil du temps j’oublie, je passe à autre chose… alors, lorsque l’envie te prendra, tu t’y mettras à ton rythme.
    bises bises

  13. Je crois aussi qu’il y a toute cette effervescence de blogs en blogs qui nous prend, il y tant de jolies choses un peu partout et tant de jolies choses qui nous parlent, qui nous plaisent… qu’on se dit oui c’est pour moi, c’est exactement ce dont j’avais envie…. et parfois le soufflé retombe un peu … Mais je crois que finalement même les projets pas aboutis nous aide à avancer vers ce que l’on doit vraiment faire, on fait juste parfois un peu l’école buissonnière avant d’avoir à bon port :)
    En tout cas, j’aime beaucoup la manière dont tu parles de ce penchant à la procrastination : oui on se reconnaît toutes dans ce que tu nous décris avec humour !

  14. Le papier peint de la salle de bain que j’ai commencé de décoller le 2 janvier pour m’interrompre le 3, un patron reçu il y a 3 mois et qui attend toujours que je coupe le tissu, des meubles à rénover, les murs de la terrasse à repeindre, …
    En même temps, je m’aperçois que j’aime bien travailler sous pression et que plus la liste est longue et plus je suis efficace (mon patron aussi s’en est rendu compte !…).
    Bonne soirée

  15. Moi aussi, je suis comme toi. J’ai trouvé pour ma part comment m’activer un peu plus : m’entourer de copines motivées. On s’organise des ateliers coutures, bracelets, mosaique et autres bidouilles ! Obligée de suivre et on passe toujours un chouette moment ! Alors j’attends maintenant de voir le résultat !
    Biz

  16. Etant moi même un spécimen de ce genre, je sors de l’anonymat (je ne sais pas si ça va te réconforter, mais au moins on va pouvoir former un club ^^). A la base, je ne suis pas ce qu’on peut appeler une « feignasse », au contraire, je déteste m’ennuyer, ni ne rien avoir à faire de mes dix doigts (c’est aussi dans ces moments là, associés à une grosse fatigue qu’arrivent les questions du type « qui suis-je ? où vais-je? » etc), j’adore faire des listes, des projets, me dire « je vais faire ça, bricoler ça, aller là bas » et les réaliser ! Mais le quotidien donne envie de se poser dans le canapé, de regarder un film qu’on a déjà vu 50 fois mais qu’on adore au lieu de regarder les dix qu’on doit regarder depuis un an. Et là, j’ai honte, parce que je réalise qu’il suffit juste d’arriver à se motiver une seconde pour « relancer la machine » (et accessoirement, rédiger mon mémoire, mon rapport de stage et mon projet perso pour fin aout … ).
    Allez, on va y arriver =)

  17. Ça s’appelle l’antichambre de la création… des trucs qui traînent depuis un an, c’est rien du tout!! tout cela est en pleine gestation, c’est tout… on est tellement dans la logique de la productivité et de l0usine qu’on ne sait plus regarder les pâquerettes pousser! En revanche, Friends, oui, tu peux arrêter ;) le ciné italien, c’est mieux!

  18. Ah ben oui, ça me parle tout ça !Je suis nulle pour coudre, mais je fais plein d’autres trucs avec mes 10 doigts et ça me titille 365 jours par an… genre parfois j’ai envie de changer de vie et de vivre de mon « art » (han han han…)
    Tu connais Pinterest ? non parce que ça va te plaire….

  19. Le bouton est super joli, les tissus aussi

  20. j’en ai passé des journées de travail à rêver de ce que je ferai le soir en rentrant… et je croisais un canapé, moelleux, accueillant… et pfiouttt…
    et puis j’ai eu un enfant, moins de temps et le besoin de moins procrastiner pour ne pas faire que boulot, maman, dodo… seulement, je n’ai pas vu l’intégrale de friends depuis trop d’années ! c’est trop dur les choix ^_^
    cela dit je vois de bien jolies matières premières ici et c’est pêcher que de les laisser dormir..
    {j’aime bien chez toi, c’est gai, positif et joli}

  21. Lo

    je pensais pas qu’on était autant !!! ahah !!

  22. Trop drôle!… J’allais te dire  » Tout pareil que toi »… mais je devrais dire « Tout pareil que vous! »…. Toutes ces filles qui veulent faire mille choses et qui sont quelque peu dépassées par leurs projets!…
    Un jour, une de mes responsables ( qui avait fait des formations de management ) m’a dit que cela correspondait au profil de « Développeur »… Nous faisons donc partie de cette Grande Famille de gens qui ont besoin de nouveaux projets pour avancer, qui ne se nourrissent de çà!….
    En ce moment je suis trop fière, je suis en train de faire des coussins de banquettes qui étaient en attente depuis 1 an!… Objectif: finir cette semaine au risque de ne jamais les terminer!

  23. je suis un de ces spécimen pfff c’est pitoyable surtout lorsque les copines sont tout l’inverse..je me dis que ce sont elles qui ne sont pas normales;))
    sinon il me tarde de voir la jolie guirlande car tes tissus sont fabuleux!!!

  24. ben maintenant tu peux dire que tu me connais….tout juste pareil.
    Des projets pleins la tête pour d’empêcher de trop trop réfléchir, une sorte d’angoisse de commencer des choses et des « j’ai pas le temps » pas vraiment honnête…
    Et puis les tissus, les perles…qui feraient de parfait petits hauts, le plus beau des colliers…après 3 ou 26 mois je ne les trouve plus si parfait…
    Les pires moments : quand je me lance enfin et quand en contemplent ma création je suis si contente et qu’en plus ca m’a fait tellement de bien de réaliser ce projet…je me demande pourquoi j’ai tant trainé???? Quelle idiote!

  25. bon je crois que je suis un peu comme toi aussi! 6 chaises m’attendent dans le garage,
    les palettes aussi, de la laine, du tissu … :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s